Capital risque

De Manuel Antonio Pereira

Qu’est-ce que veut dire « réussir sa vie » ? Capital risque met en exergue la volonté légitime des jeunes de réussir leur vie professionnelle.
Mais à quel prix ?

À la sortie du lycée, un groupe de jeunes de Clermont-Ferrand prend des chemins différents, faisant le choix de leurs études supérieures. Une scission se crée alors entre ceux qui gagnent la capitale pour intégrer de prestigieuses grandes écoles et ceux qui restent en province pour trouver un emploi ou intégrer des écoles ou universités moins renommées.

Pour ces jeunes qui peuvent et qui décident de suivre les formations de ces grandes écoles, une seule chose a de l’intérêt : réussir leur vie professionnelle à tout prix en intégrant l’élite de la société française. Mais dans cette obsession de réussite, plusieurs brûlent intérieurement leur capital émotionnel.

THÉÂTRE
vendredi 5 mai
à 20h30

Durée 1h40

Tarif normal: 15€
Tarif abonnés: 12€
Tarif réduit: 8€

Spectacle tout public à partir de 14 ans

Saison culturelle au pays de Voltaire 2022-2023

Compagnie des Lucioles

Production déléguée et coproduction :
FAB – Fabriqué à Belleville

Coproduction :
EPCC Bords II Scènes – scène conventionnée, Vitry-le-François, EPIC Thann Cernay, Le Mail – scène culturelle, Soissons, PETR Coeur des Hauts-de-France, Péronne Partenaires : DRAC Grand Est, Conseil régional des Hauts-de-France, Conseils départementaux de l’Oise et de la Somme, Ville de Compiègne, Spedidam, Adami, Fonds d’insertion de l’Académie de l’Union, de l’ESAD, de l’École du Nord, de l’École du TNB, Studio d’Asnières ESCA Soutiens : Maison de la culture d’Amiens, Centre culturel de Crépy-en-Valois, CCM François Mitterrand de Tergnier

Texte :
Manuel Antonio Pereira

Mise en scène :
Jérôme Wacquiez

Assistant mise en scène :
Makiko Kawaï

Interprétation :
Adèle Csech, Morgane
El Ayoubi, Julie Fortini, Alexandre
Goldinchtein, Fanny Jouffroy,
Nathan Jousni, Antoine Maitrias,
Isabella Olechowski, Agathe Vandame
et Ali Lounis Wallace

Régie générale :
Siméon Lepauvre

Lumières :
Benoît Szymanski

Son :
Émile Wacquiez

Régie générale :
Siméon Lepauvre

Lumières :
Benoît Szymanski

Son :
Émile Wacquiez

Vidéo :
Yuka Toyoshima

Costumes :
Florence Guénand

Scénographie :
Benoît Szymanski, Émile Wacquiez et Siméon Lepauvre

Décors :
Jeanne Beau, Thierry Baillot et Cécile Keraudren

Photographie :
Simon Gosselin

Diffusion :
Émilie Vervaët et Justine Mauduit

Autres événements

  • La femme échevelée

    Du 22 au 26 février

    Quel est ce pouvoir qu’ont les cheveux des femmes sur les esprits masculins ? Quelle est cette force incontrôlable et incontrôlée qu’il faut impérativement dompter, voiler ou du moins organiser, peigner ou ordonner.
    En savoir plus…
  • Le Colosse de Maroussi – Reporté

    Reporté

    Portrait flamboyant d’un poète, Katsimbalis, et d’un pays, la Grèce, Le Colosse de Maroussi d’Henri Miller est l’un des plus beaux hymnes jamais écrits pour la paix et la liberté.
    En savoir plus…
  • Là où je croyais être il n’y avait personne

    Le vendredi 28 avril

    Ange et Bert partent sur les traces de Marguerite Duras. Ensemble, ils aspirent au chef-d’œuvre, se perdant quelquefois entre fictions, fantasmes et fantômes.
    En savoir plus…