Le jardin réplique, la révolte accourt.

Dans cette création pour les moins originale et rocambolesque, Aurélie Imbert et Thomas Freitag, tous deux à la fois auteurs et metteurs en scène, comédiens et professeurs de théâtre mélangent leurs talents multiples et leur univers commun pour éclairer l’œuvre de Camus.

Pièce écrite dans le sud et l’est de la France, mise en scène à Marseille et jouée par Aurélie Imbert et Thomas Freitag à Lourmarin dans le cadre du festival « L’homme révolté » le 14 août 2021. C’est sous forme d’interview, un dialogue duquel jailli l’Auteur, l’Oeuvre, le Théâtre, la Poésie, le Mouvement, la Danse, les Références, les Influences, les Hommes, les Femmes, les hommes et les femmes.

Aurélie Imbert y incarne une journaliste et Thomas Freitag aussi. Aurélie Imbert y incarne également un auteur. Et Thomas Freitag aussi. Un journaliste interview un célèbre écrivain mais ce dernier ne semble pas disposé à répondre aux questions et ne parle que de révolte, la révolte au sein de la littérature, la sienne et celle de son maître à penser A.Camus. Enfermé à double tour dans un roman de Camus en tant que personnage…et sa prison mentale qui va le pousser à commettre l’irréparable. Mais il s’agit aussi de dénoncer les travers qu’engendre l’art, les lacunes que provoquent la renommée, les écueils que les auto-proclamés ont pas vu et la bêtise crasse qu’engendre ces trois phénomènes quand ils se rencontrent.

Cette création traite de la révolte sur le socle de « l’Homme révolté » avec une écriture contemporaine, elle retrace également le parcours de  Camus en tant que journaliste par de nombreux clins d’oeil à son travail, à son oeuvre et rend un hommage poétique à l’homme de lettre.

Ça dure une heure environ ; ça bouge ; on s’amuse ; et on nous a dit que ça se voyait.

Spectacle tout public. Vraiment.

THÉÂTRE
Les 11 et 12 décembre 2021
Samedi 11 à 20h30
Dimanche 12 à 17h00

Durée 1h10
Tarif normal: 15€
Tarif réduit: 10€

Spectacle tout public à partir de 10 ans

Jeu, écriture et mise en scène :

Aurélie Imbert et Thomas Freitag

Scénographie et régie :

Adrien Laneau

Autres événements

  • La femme échevelée

    Du 22 au 26 février

    Quel est ce pouvoir qu’ont les cheveux des femmes sur les esprits masculins ? Quelle est cette force incontrôlable et incontrôlée qu’il faut impérativement dompter, voiler ou du moins organiser, peigner ou ordonner.
    En savoir plus…
  • Le Colosse de Maroussi – Reporté

    Reporté

    Portrait flamboyant d’un poète, Katsimbalis, et d’un pays, la Grèce, Le Colosse de Maroussi d’Henri Miller est l’un des plus beaux hymnes jamais écrits pour la paix et la liberté.
    En savoir plus…
  • Là où je croyais être il n’y avait personne

    Le vendredi 28 avril

    Ange et Bert partent sur les traces de Marguerite Duras. Ensemble, ils aspirent au chef-d’œuvre, se perdant quelquefois entre fictions, fantasmes et fantômes.
    En savoir plus…
  • Capital risque

    Le vendredi 5 mai

    Qu’est-ce que veut dire « réussir sa vie » ? Capital risque met en exergue la volonté légitime des jeunes de réussir leur vie professionnelle. Mais à quel prix ?
    En savoir plus…