Noël revient tous les ans

De Marie Nimier

Chez ces gens-là, Noël revient tous les ans.

Chez ces gens-là, Noël revient tous les ans.
Chez ces gens-là, On ouvre des cadeaux.
Chez ces gens-là, Avant, pour le père c’était cravate, pour la mère eau de Cologne de chez Prisunic.
Chez ces gens-là, Aujourd’hui, on s’offre des choses dont on rêve sans le savoir.
Chez ces gens-là, La mère veut que rien ne change et fait l’inventaire des défauts et des regrets.
Chez ces gens-là, Le fils porte une belle chemise.
Chez ces gens-là, Ses fiancées, d’année en année, se ressemblent, et s’appellent… peu importe.
Chez ces gens-là, On mange des millefeuilles parce qu’on ne fait pas dans la bûche.
Chez ces gens-là, huit ans et huit Noëls plus loin, on se demande toujours si le père parti le soir de Noël est mort ou vivant. Et surtout si la sœur, disparue le soir de Noël elle aussi, a souffert.

C’est grinçant, souvent drôle et parfois un peu tragique.

C’est Marie Nimier qui nous emmène chez ces gens-là.

Marie Nimier, romancière, coud-ici un dialogue précis, rythmé. Elle triture les secrets de famille, sur la durée. Prix Médicis 2004 pour La Reine du silence, Prix Georges Brassens pour Les Inséparables, auteure de chansons pour Eddy Mitchell ou Juliette Gréco, Elle poursuit l’exploration du mal, de l’absence, des vides à combler à travers une œuvre ou l’humour l’emporte toujours.

THÉÂTRE
Du 11 au 13 novembre
à 20h30 sauf
dimanche à 17h00

Durée 1h20
Tarif normal: 15€
Tarif réduit: 10€

À partir de 10 ans

Groupe Théâtral Gessien

Mise en scène :
Christian Rossi

Jeu :
Philippe Gayet
Marie Coudret
Dominique Coudret

Autres événements

  • La femme échevelée

    Du 22 au 26 février

    Quel est ce pouvoir qu’ont les cheveux des femmes sur les esprits masculins ? Quelle est cette force incontrôlable et incontrôlée qu’il faut impérativement dompter, voiler ou du moins organiser, peigner ou ordonner.
    En savoir plus…
  • Le Colosse de Maroussi – Reporté

    Reporté

    Portrait flamboyant d’un poète, Katsimbalis, et d’un pays, la Grèce, Le Colosse de Maroussi d’Henri Miller est l’un des plus beaux hymnes jamais écrits pour la paix et la liberté.
    En savoir plus…
  • Là où je croyais être il n’y avait personne

    Le vendredi 28 avril

    Ange et Bert partent sur les traces de Marguerite Duras. Ensemble, ils aspirent au chef-d’œuvre, se perdant quelquefois entre fictions, fantasmes et fantômes.
    En savoir plus…
  • Capital risque

    Le vendredi 5 mai

    Qu’est-ce que veut dire « réussir sa vie » ? Capital risque met en exergue la volonté légitime des jeunes de réussir leur vie professionnelle. Mais à quel prix ?
    En savoir plus…