Emportée par mon élan

Après La beauté, recherche et développement et La Queue du Mickey, Florence Muller poursuit hors des sentiers battus l’exploration de son univers burlesque et poétique.

Aujourd’hui c’est jour de fête, Geneviève marie son grand fils. De la photo de famille au banquet, en passant par l’église et la pièce montée, Geneviève nous entraîne dans une folle journée dont les évènements vont bouleverser le cours de sa vie.

Avec son sens unique de l’extravagance, sa capacité à pousser les situations à l’extrême, son sens mêlé de l’infiniment grand et du dérisoire, Florence Muller s’impose une fois encore par sa fureur de jouer, magnifique et contagieuse.

« Parce qu’elle ne ressemble à personne. Parce que travailler pour elle et à ses côtés, c’est mettre le grand art au service de l’ordinaire. » Julie-Anne Roth

« Une mécanique du rire implacable. C’est excellent. » Culture-Tops

THÉÂTRE
Samedi 27 mars 2021 
20h30

Durée 1h15
Tarif normal: 15€
Tarif abonnés: 12€
Tarif réduit: 8€

Spectacle tout public à partir de 12 ans

Mise en scène :
Florence Muller et Julie-Anne Roth

Collaboration artistique :
Christian Hecq de la Comédie française

Interprétation :
Florence Muller

Scénographie et Lumières :
Camille Duchemin

Son :
Rémi Parguel

Chorégraphie :
Caroline Rœlands

Autres événements

  • Phèdre sans Racine

    Du 27 au 29 mai 2022

    On connait tous l’histoire de Phèdre, reine tragique plongée dans les affres de la passion incestueuse qu’elle nourrit pour son beau-fils Hippolyte. Mais imaginons un instant que Phèdre soit une quarantenaire dépressive...
    En savoir plus…
  • Territoires

    Le 13 juin 2022

    Dans un monde qui ne ressemble plus à celui que nous connaissons, quatre explorateurs rencontrent quatre explorateurs. Unis devant l'adversité, solidaires et fraternels ils seront confrontés à ce qui depuis que l'homme est homme constitut une source de conflit, le territoire...
    En savoir plus…
  • Babar, lustre et tragédie

    Du 17 au 19 juin 2022

    Cette pièce est impossible à résumer...si, on pourrait mais ce serait inutile. Treize personnages, presque pas de décors, un début, un milieu, une fin du son et de la lumière. Une heure dix maximum.
    En savoir plus…