Un homme mort

de Pascal Adam

Récit d’une passion humaine, le pouvoir, Un homme mort dresse le portrait contrasté, ambigu et fascinant, d’un despote magistralement interprété par Hounhouénou Joël Lokossou.

C’est un homme mort qui parle ; un homme pris dans cet étrange temps de latence entre sa condamnation et son exécution possible.

Maniant et variant les discours, tantôt pour captiver, tantôt pour intimider, s’abandonnant à des élans de générosité qui contrastent avec la froide brutalité par laquelle il exécute ses opposants, ce dictateur déchu dit beaucoup du tyran sanguinaire à la fois porté et craint par la foule.

Ponctué par les pièces musicales composées par Charles Segard-Noirclère sur un instrument médiéval suédois (nyckelharpa), son propos nous rappelle qu’il n’y a souvent qu’un pas entre l’homme moyen et celui devenu homme de pouvoir.

« Une présence et une densité captivantes. » – Profession spectacle

THÉÂTRE
Vendredi 15 octobre 2021
20h30

Durée 1h15
Tarif normal: 15€
Tarif abonnés: 12€
Tarif réduit: 8€

Spectacle tout public à partir de 13 ans

Production :
Passage production

Mise en scène et interprétation :
Hounhouénou Joël Lokossou

Complicité artistique :
Emmanuel Daumas

Création musicale :
Charles Segard-Noirclère

Création lumières :
Jérôme Allaire

Label Saison Voltaire 2021-2022

Autres événements

  • Phèdre sans Racine

    Du 27 au 29 mai 2022

    On connait tous l’histoire de Phèdre, reine tragique plongée dans les affres de la passion incestueuse qu’elle nourrit pour son beau-fils Hippolyte. Mais imaginons un instant que Phèdre soit une quarantenaire dépressive...
    En savoir plus…
  • Territoires

    Le 13 juin 2022

    Dans un monde qui ne ressemble plus à celui que nous connaissons, quatre explorateurs rencontrent quatre explorateurs. Unis devant l'adversité, solidaires et fraternels ils seront confrontés à ce qui depuis que l'homme est homme constitut une source de conflit, le territoire...
    En savoir plus…
  • Babar, lustre et tragédie

    Du 17 au 19 juin 2022

    Cette pièce est impossible à résumer...si, on pourrait mais ce serait inutile. Treize personnages, presque pas de décors, un début, un milieu, une fin du son et de la lumière. Une heure dix maximum.
    En savoir plus…